• Quand le soleil rencontre la lune, de Lina Carmen

     

    Prénoms

     Monsieur soleil travaille toute la journée. Il éclaire les villes, les enfants à l’école, les arbres et les fleurs dans la campagne, les papas qui travaillent… Il a beaucoup de choses à illuminer et ses rayons de lumière sont utiles à tout le monde.

    A la fin de sa journée, il est très fatigué et il a hâte de se coucher. Une fois qu’il est au lit, la lune se lève.

    Elle aussi, elle a beaucoup de travaille. Chaque nuit, elle doit éclairer les pas de ceux qui rentrent tard ou lancer un joli rayon de lumière blanche, à travers les fenêtres des enfants, pour qu’ils n’aient pas trop peur du noir.

    Un jour, le soleil entendit parler de la lune. Il ne savait pas que dès qu’il se couchait, elle apparaissait pour éclairer la nuit.

    Quant à la lune, elle entendit parler du soleil. Elle non plus ne savait pas que chaque jour, il illuminait la terre entière.

    Le soleil décida de rencontrer la lune. Tous les matins, il se dépêchait de se lever pour essayer de la voir. Mais à chaque fois, il arrivait trop tard, elle était déjà partie se coucher.

     Le soleil était désespéré. Il voulait vraiment connaître la lune ! Il décida d’aller demander conseil aux étoiles car les étoiles ne dorment jamais, elles sont toujours là, le jour et la nuit. Donc, elles connaissaient la lune.

    Le soleil demanda à l’une d’entre elle :

    « — Dis moi l’étoile, comment puis-je faire pour rencontrer la lune ? »

    « — C’est très simple, lui répondit-elle, demain matin, à 10h, elle sera très exactement à  cet endroit. Tu n’as qu’à venir et tu la verras. »

    «—  Merci beaucoup ! lui répondit le soleil ».

    Le lendemain, à 1Oh précise, le soleil était au rendez-vous. Là, il vit la lune qui dormait.

     «—  Ooooh ! dit-il, émerveillé »

    La lune se réveilla.

    « — Qu’y a-t-il ? dit-elle en ouvrant les yeux. Ooooh ! dit-elle à son tour. Monsieur le soleil ! C’est vous ! »

    « — Comme vous êtes jolie ! dit le soleil, votre clarté est si douce ! »

    «—  Et vous, comme vous êtes beau ! lui répondit la lune, votre lumière est si chaleureuse ! »

    Mais ce jour là, sur terre, il se passa quelque chose d’exceptionnel. Bien que ce fût le jour, il faisait sombre comme si c’était la nuit.

    Depuis, à chaque fois que le soleil et la lune se retrouvent, les enfants à l’école, les arbres et les fleurs dans la campagne, les papas qui travaillent ne sont plus éclairés par le soleil car celui-ci est trop occupé à discuter avec la lune. On a même donné un nom à cette rencontre : l’éclipse.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Mars 2011 à 12:04

    bonjour,

    C'est une super histoire la rencontre de la lune et du soleil. Charles TRENET en a écrit une lui aussi, la voici :

    http://www.youtube.com/watch?v=RShIJvrjD80

    bisous

    Coline

    2
    Lina Carmen Profil de Lina Carmen
    Mercredi 16 Mars 2011 à 17:31

    Bonjour Coline ! tu as mis dans le mille ! C'est cette chanson qui m'a inspiré ce conte pour enfants; Tu es incroyable !


    Bisous. Lina

    3
    Jeudi 17 Mars 2011 à 20:04

    Super! Un rendez-vous entre la lune et le soleil! J'adore! Les illustrations tout autour sont formidables! Je viens de passer un très bon moment,merci CIlou

    4
    YYYYYY
    Samedi 19 Mars 2011 à 16:27

    Bonjour Lina,


     


    Il n'y a pas d'âge pour lire un conte. Le tien en l'enccurence m'a bien. Que je te dise aussi que ton fond d'écran dégage une agréable fraîcheur. Bravo.


     


    Bon week-end. Bisou amical. Jacky

    5
    Mardi 22 Mars 2011 à 21:27

    dans les contes étiologiques, les étoiles sont les enfants de la lubne et du soleil... il y a toutes sortes d'explications; et finalement, tu rejoins cette tradition dans ton conte, ce à quoi on ne s'attend pas au départ. j'aime bien ne pas avoir deviné dès le début...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    lavraicreatice
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 15:01

    Histoire copié collé d'un jeune femme qui a fait un concours !! Pff ! 

    7
    dydie
    Samedi 25 Octobre 2014 à 22:28

    salut lavraiecreatrice

     

    ma tatie na pas besoin de tricher sur quelqu'un pour faire de belle histoire !

     

    bsx dydie shocked

    8
    Marguerite49
    Jeudi 26 Mai 2016 à 15:31

    Merci mille fois, et ne m'en veuillez pas. J'écris des petites histoires également inventés que je vais mettre en album pour les 3 ans de ma petite fille Clémentine et j'ai puisé dans votre belle histoire et l'arranger à mon gré.

    Je vous joins l'une des miennes, j'aimerai avoir votre avis.

    Encore merci.

    Clémentine venait d’arriver dans sa nouvelle maison à la campagne avec papa et maman qui lui avaient préparé une jolie chambre aux couleurs bleutées.

    Un après midi d’été alors que Clémentine commençait à faire sa sieste, maman avait laissé les volets entre-ouverts et un petit écureuil vint faire le curieux à la fenêtre. De son petit cri pointu celui-ci surpris Clémentine qui eu peur et l’écureuil autant surpris que Clémentine s’enfuit aussi vite qu’il était venu. Quelques jours plus tard Clémentine s’amusant dans sa chambre remarqua de nouveau ce petit écureuil à sa fenêtre, la regardant, tout en grignotant quelques noisettes qu’il avait trouvé dans les noisetiers aux alentours.
    Clémentine curieuse de cette visite s’approcha de la fenêtre, l’entrouvrit ; celui-ci pas farouche ne bougea pas  cette fois, et continua de grignoter. La petite fille lui dit : « coucou petit écureuil, je m’appelle Clémentine et toi, as-tu un nom ? Elle décréta qu’il s’appellerait Monsieur Ecureuil. En guise d’approbation  Monsieur Ecureuil répondit de ses petits cris pointus, laissa ses noisettes sur le rebord de la fenêtre et bondit dans le premier arbre du jardin.
    L’été était chaud et la fenêtre restait ouverte fréquemment, la visite de ce petit compagnon devenait habituelle, la petite fille commença à lui parler, lui racontant sa journée, et lui posant mille t une question sur la vie de ce petit visiteur, mais celui-ci ne lui répondait que par ses petits cris pointus et se sauvait après quelques minutes.
    L’été s’avançait et Clémentine avait pris l’habitude de partager ces petits moments avec Monsieur Ecureuil. Elle lui confiait ses petits chagrins de la journée quand papa et maman n’étaient pas contents, lorsqu’elle faisait quelques petites bêtises ou qu’elle s’était disputée avec ses petites copines, mais aussi ses joies de voir sa cousine et son cousin venir à la maison, la joie de partir le week-end avec papa maman.
    Monsieur Ecureuil s’enhardissait et de ses petites pattes faisait tomber dans la chambre 1 ou 2 noisettes en guise de cadeau pour sa nouvelle amie.
    Puis l’automne arriva et un jour qu’elle ne fut pas la surprise de Clémentine, son petit compagnon vint à la fenêtre avec sa petite famille : maman écureuil et deux petits bébés pas plus hauts qu’une pomme de pin. La petite famille déposa quelques noisettes en piaillant de leurs petits cris  qu’elle connaissait bien maintenant. Ils se sont dressés sur leurs pattes arrière en regardant Clémentine ; elle s’approcha de la fenêtre et sur un dernier regard, Monsieur écureuil partit entrainant sa petite famille derrière lui. Elle comprit que son petit compagnon partait mettre au chaud sa petite famille car l’hiver approchait.

    Aux premières chaleurs  du printemps prochain, Clémentine mettra quelques noisettes sur le rebord de la fenêtre pour ses nouveaux amis, car sans aucun doute la petite famille écureuil reviendrait lui dire bonjour, et Clémentine aura tellement de choses à raconter à Monsieur Ecureuil.


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :